Vous quittez le site www.pharmacielafayette.com et allez être redirigé(e) vers le site de Pharmacie Lafayette des Arcades comme souhaité. Merci de votre visite et à bientôt.

L’incontinence urinaire au masculin, encore un sujet tabou

Le 26/08/2019 | Protection, Vessie, Santé, Urine, Chirurgie, Perte, Santé

L’incontinence urinaire peut concerner tous les âges de la vie, femmes et hommes confondus.

Loin d’être une fatalité, elle reste souvent un sujet tabou… Cela correspond à la perte involontaire d’urine à un moment et dans un lieu inapproprié, en quantité et avec une fréquence qui sont suffisantes pour gêner la personne qui en est affectée.

Parmi les facteurs de risque chez l’homme, l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Qu’est-ce que c’est ?

La prostate est située sous la vessie et entoure l’urètre (canal permettant l’évacuation de l’urine) sur 3-4 centimètres, sa partie postérieure est contre la vessie. Elle est étroitement liée avec les sphincters assurant notamment une bonne continence urinaire.

L’hypertrophie (ou hyperplasie) bénigne de la prostate se caractérise par une augmentation du volume de la prostate. Elle peut gêner l’écoulement de l’urine et générer des troubles de la miction. Dès 40 ans, son volume augmente et peut atteindre jusqu’à 7 fois sa taille initiale. C’est une maladie bénigne qui n’est pas d’origine cancéreuse.

Quelles conséquences au quotidien ?

Les conséquences ne sont pas graves mais peuvent avoir des implications sur la qualité de vie. En effet, l’augmentation du volume de la prostate va progressivement comprimer l’urètre tout en faisant pression sur la vessie, ce qui va entraîner des besoins plus fréquents d’uriner et peut conduire à l’apparition de troubles urinaires.

Les hommes peuvent être alors exposés à deux principales formes d’incontinence :

- Par regorgement, la plus fréquente, elle correspond à une envie fréquente d’uriner associée à de faibles jets d’urines souvent suivis de gouttes retardataires. [1]

- Par impériosité : des fuites involontaires d’urines ou besoins très pressants et irrépressibles, fréquemment associés à une augmentation anormale du nombre de mictions diurne et/ou nocturne. [2][3]

Ce n’est pas une fatalité, il existe des solutions !

Parlez-en avec votre médecin, il pourra vous prescrire un traitement médicamenteux contre l’hypertrophie bénigne de la prostate. Si besoin, un recours à la chirurgie pourra aussi être envisagé.

En attendant, il existe des solutions transitoires qui peuvent améliorer votre bien-être au quotidien, comme les protections TENA Men, spécialement conçues pour les troubles urinaires.

Avec plus de 50 ans d’expertise sur le marché de l’incontinence, la marque TENA comprend les besoins spécifiques des utilisateurs et développe, en collaboration avec des spécialistes, des protections innovantes et performantes pour la prise en charge de l’incontinence.

La gamme TENA Men consiste en des protections anatomiques et sous-vêtements absorbants qui offrent sécurité, contrôle des odeurs et discrétion.

Les conseils TENA

  • Buvez à votre soif : ni trop, ni pas assez
  • Attention au café et à l’alcool qui sont des diurétiques
  • Attention à la surcharge pondérale qui peut entraîner des pressions abdominales
  • Habituez votre vessie à aller aux toilettes à heures fixes (afin de limiter le nombre de mictions quotidiennes)

Article rédigé par le laboratoire TENA

 

[1] Incontinence urinaire masculine. Association française d’urologie. www.urofrance.org

[2] Prise en charge de l’incontinence urinaire chez l’homme et la femme. Actualités pharmaceutiques hospitalières. N°22. Mai 2012

[3] Traitement chirurgical de l’incontinence urinaire chez l’homme. Actualités pharmaceutiques hospitalières. N°16. Novembre 2008

Découvrez d’autres informations de santé !
Date de mise à jour : 29/03/2019